BUSCA

Links Patrocinados



Buscar por Autor
   A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


Mémoire De Mohand Le Rifain (partie 2)
(El Mimouni Abdelmalek)

Publicidade
 
Mohand, mainteant libre et disposant de quelques millions
reserve quelques jours a etudier la situation pour determiner
la region de sa nouvelle résidence. Il n''a nullement l''attention
de quitter sa region, et trois posibilités reviennent constamment
brouiller sa pensée. Rester definitivement a Ketama, Oujda
ou Taounat. Il passa en revue les possibilités de chaque région.
Taounat parait ne pas répondre a ses attentes, et les gens de
Taounat lui paraissait ne plus etre des Rifains, ils parlent l''arabe
et ressemblent plutot a des pseudo-fassis, en fait, taounat a
profité de sa proximmité de Fes, les riches fassis s''achetent
a gros prix les lopins de Taounat dont les ruraux devinrent de
simples fermiers serviteurs, leurs enfants ont pu integrer les
ecoles par appui des gens de fes et ainsi ils se sont completement
intégrés. Mohand, opta pour Oujda, mais la encore, trouva que les
Oujdis ont complètement perdus leur identité de rifains, et de
l''avis des pures , devinrent des Gal''aa''i soit des pseudo-rifains
aussi. Il reste Ketama, ce village ne lui procure aucun bon
souvenir, comment s''epanouir dans un lieu ou, il etait traité moins
qu''un ane, et que les gens de sa generation profitent de toutes
les occasions pour lui rappeler les coups du passé et ''etat de son
crane. Il plia bagage et rejoint Tétouan, la capitlne citadine semi
Marocaine, sem-espagnole par culture. Il s''y installa, et continu
a picoter et fortifier sa fortune dans le domaine des drogues
naturelles. Durant les années 70, le gouverneur de la région de
Ketama lui proposa d''investir en lui assurant qu''il aura tous les
appuis necessaires. Mohand se laise guider et obeit a la lettre
au gouverneur et ses alliés. Il emprunta facilement quelques
milliards sans meme savoir la procedure, la moitié de cet
argent est detourné par ses guides contre son intronisation
en parlement. Il edifia un hotel et quelques epiceries dans la
région, et, en tant qu''elu et siegeant en haute instance, ses
affaires ont connu un enrichissement fulgurant. Voial maintenant
plusieurs decennies qu''il est conseiller, quoi que sa fonction est
reduite a la presence dans ce prestigieux espace, parce que ne
sachant ni lire ni ecrire. Cet espace lui permet de se reposer et
meme dormir loin des routines et traitement d''affaires financières
Mohand, honorable, conseiller du peuple, baron parmis les grands
eu des enfants, des villas, des usines, le respect et l''honneur de
tous.
suite
Mohand se sentit vieux, la vie en confort et le deplacement en
mercedès a assouplit ses muscles et donner plus de volume
a son ventre. Les citoyens sont devenus plus informés et de
plus en plus de gens refusent d''etre guidés ou soumis a des
pressions pour lui octroyer leur vote. Le coup de pouces des
hauts fonctionnaires est aussi devenu trop risqué et moins
vigoureux. Il pensa donc a revitaliser sa personne auprès des
citoyens qu''ils presentent et aqui il n''a jamais octoyé aucune
attention ni assistance. Il opta pour une nouvelle stratégie,
chaque semaine il parcourt les villages, saluant les gens et
distribuant de l''aumone aux pauvres, engagea quelques maçons
pour blanchir les murs de edifices d''Igorramnes, acheta et offra
des médicaments par ci , par la. Pour couronner le tout, sachant
les elections proches, obligea son fils a se marier, le but etant
d''inviter le peuple a un festin grandiose dans le but d''avoir leur
soutien. Il loua des espaces, des villas, des hotels, et, envoya
des bus sillonner les douars et ramasser les campagnards qui
pour la première vont se sentir importants, des centaines de
vieillards et jeunes ont été convoyés sur Tetouan, nourris , logés
et meme des orchestres populaires ont été mis a leur disposition,
trosi jours de fete innoubliables, les autocars s''alignent pour
rappatrier les gens vers leurs villages. Mohand a pris le soin de
preparer un petit cadeau pourinsi achetés et remplis de vetements et divers produits
a petit prix, meme les bonbons y figurent, c''est dier que Mohand
pense a s''assurer de sa reconduction et la reservation de ce
poste a sa dynastie. Les Rifains furent honorés et a partir de
maintenant Mohand est assuré de leur soutien. Le baron coulait
de merveilleux journées entre ses villas de Tetoutan et l''edifice des
conseillers a Rabat, Ketama, elle, est toujours un village, le douar
de Mohand
toute ressemblance avec une réalité
quelconque découle de la fiction



Resumos Relacionados


- Dieu Tout Sait

- La Fatalité...(part 3)

- Laideur

- I, Robot

- Witch Child



Passei.com.br | Portal da Programação | Biografias

FACEBOOK


PUBLICIDADE




encyclopedia