BUSCA

Links Patrocinados



Buscar por Autor
   A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


Mémoire De Mhand Le Rifain (partie 1)
(El Mimouni abdelmalek)

Publicidade

Mémoire de Mohand le Rifain
Mohand l''enfant mal aimé du village a vu le jour vers 1937 au village
de Ketama dans le Rif. Tout le prédestinait a un future sombre, assez
deformé, de morphologie plus grande que la normale, complètement
teigneux, pas un cheveux sur la tete , en plus son crane a l''aspect
d''un terrain volcanique. Mohand est la risée des enfants du village,
tout le monde se plaisait a lui donner des coups et a fini par s''y habituer
a telle façon que c''est devenu une manière de le dorlotter. Vers 1947
Mohand devait avoir 10 ans a peu près, l''etat civil n''etait pas encore de
rigueur dans la région. Sa seule ambition, l''unique est de s''approcher
de la jeep du militaire colon qui administrait la région, klaxonner , puis
prendre la fuite. Il est l''unique villageois qui peut se permettre un tel
luxe, considéré comme un aliéné personne ne prete attention a son
comportement. Un jour , l''administrateur colonial habitué a rendre
visite au cheikh de la region dans le but de fortifier et honorer son
règne, attrappe Mohand, il lui donne un chiffon et lui ordonne de
depoussierer le véhicule. A partir de ce jour, la vie du teigneux a
changé, il s''adonna a ce travail avec ardeur, centimètre par centi-
mètre la jeep est nettoyée de telle façon que le proprietaire resta
bouche bée.
A partir de ce jour Mohand devint le nettoyeur officiel de
la voiture du colon, l''enfant se trouve soudain enveloppé
d''un prestige et d''un honneur qui lui confère le respect
de ses semblables, il ne recevait plus de coup, et les
gens s''inclinaient legèrement en le croisant par crainte
qu''il ne les dénonce auprès du cheikh et son patron.
Mohand a maintenant 13 ans, il devint un noble du
village malgré son etat chétif et sa tenue qui se réduit
a un rugueux vetement semblable a un sac avec deux
manches.L''année suivante, l''administration a mis une
voiture a la disposition du cheikh, mohand devint son
conducteur, le permis n''etant pas du tout exigé durant
cette période, le teigneux pourra maintenant user a
volonté a son jeux preferé , klaxonner, son employeur
s''en trouva emerveillé, façon d''aviser les ruraux de son
passage, meme les vaches et les brebis maintenant
pretent attention au passage du chef. Mohand malgré
cette fonction qui ne lui rapporte aucun sous est serein
et son future ne lui pose aucun problème. Quelques
année ont passé, le colonisateur commence a plier
bagage, et s''assure de la continuité de sa politique
apres le depart en installant de nouveau venu formé
par sa machine et proposé aux autorités du pays qui
l''ont accepté faute de cadres plus nationaux.
L''administarteur ne voulant pas abondonner Mohand
par peur qu''il ne devint la risée des ruraux après avoir
cottoyé les hautes instances dominantes, essaie de
le placer quelque part, mais l''etat, la formation et la
morphologie de ce rifain teigneux lui ferme toutes
les issues. On demande a Mohand ce qu''il veut faire
et il répondit, conduire, conduire et klaxonner, rien de
plus, le capitaine lui procura un permis d''autocar et
le plaça comme chauffeur dans une société nationale.
A vingt ans, Mohand , et avec l''appui des ex-colon
rstant influants dans la région malgré l''accès a la
liberté et l''independance, a pu etre affecté a la
ligne Casablanca - Oujda en passant par Ketama, il
est ravi, maintenant a chaque fois qu''il traverse son
douar, une frenesie s''empare de son contenu, animaux
poules, humains et oiseaux sursautent par le bruit
de l''avertisseur du car , tellement puissant. Quelques
ont suffi au teigneux pour que des etrangers entrent en
contact avec lui et l''informe qu''il dispose d''une mine dont
il n''a qu'' a tendre le bras et ramasser des sacs de billet
de banques. Mohand, entreprit donc une longue marche
vers la richesse, chaque voyage lui permet de transferer
une dizaine de kilogrammes de kif vers leet dispose d''une petite fortune. Une dizaine d''année sur
cette ligne lui ont suffit pour devenir un petit empereur, de
l''argent, des amis influents, des connaissances locales
et etrangères, il se fait une autre personnalité, adopta une
perruque, s''acheta des habits de luxe et demissionna de
ce foutu travail de conducteur.
????????
Toute ressemblence avec la réalité
découle uniquement de le coincidence
.



Resumos Relacionados


- La Fatalité...(part 2)

- Fis Ou Malheur Algérien! (13)

- Les Idées Noires "part 1"

- La Nourriture Pour La Robe

- Le Feu À Froid



Passei.com.br | Portal da Programação | Biografias

FACEBOOK


PUBLICIDADE




encyclopedia