BUSCA

Links Patrocinados



Buscar por Autor
   A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


Ma Mère Dans Tous Ses États
(Beata56)

Publicidade
Il y a deux sortes d?achats. Les uns sont alimentaires, les autres superficiels. Dans un cas comme dans l?autre, les commerçants qui vous côtoient ne vous oublient jamais. Votre réputation est faite?mais pas toujours dans Le sens des mauvaises langues. Souvent, vous amusez. Or en ces jours de crise, un peu de gaieté dans la morosité est vivement appréciée.J?ai la chance de pouvoir parfois vous accompagner et profiter de votre générosité. Vous dépensez d?un seul coup vos économies pour voir renaître le sourire de votre pauvresse. Il est vrai qu?une Rmiste ne peut pas s?offrir grand-chose de chic, et vous? en dessous d?un certain prix, vous dédaignez les articles. Lorsque je vous suis, je dois m?attendre à l?insolite. Etre à vos côtés, c?est assurément prendre le risque de rougir de votre franchise. Mais puisque aucune malice n?anime vos desseins, j?ai la garantie d?un numéro d?humoriste fort sympathique. Lorsque nous errons à la recherche de l?habit introuvable, nous sommes comme deux fauves excités. Sitôt la place de voiture enfin trouvée, nous sommes lâchées pour une durée déterminée, dans les boutiques, rue de Passy. Conscientes du temps limité, nous n?avons pas une minute à perdre. Méthodiquement, nous empruntons le trottoir de gauche pour revenir ensuite sur celui de droite.Tous les scénarios sont possibles. Au pire, nous restons quelques secondes, sur le pas de porte, pour vous entendre hurler «Ici, c?est pas la peine!». La vendeuse n?a pas eu le temps d?ouvrir la bouche. De loin, assise encore sur son tabouret, ses yeux nous interrogent «C?est pourquoi?». Elle voudrait savoir mais avec nous elle ne saura pas?Elle restera dans l?ignorance complète de notre quête. On ne lui laissera pas l?occasion de répondre d?un grand sourire narquois «On l?avait? mais on la plus?».Ensuite, il y a les autres magasins? ceux où on rentre. C'est-à-dire qu?on ouvre la porte et on la ferme derrière nous. Un bref moment, les vendeuses croient nous avoir piégées. On leur laisse la possibilité de nous approcher et d?espérer. Si certaines marmonnent « je peux vous aider?», vous rétorquez aussitôt «Non, non? ma fille regarde juste?». Si d?autres insistent, vous répliquez poliment «Ma fille ne cherche rien de particulier». Si d?autres encore persistent, la réplique inattendue fuse «Ma fille n?a besoin de rien?sauf évidement si par extraordinaire, vous aviez l?objet de ses rêves!».Le troisième schéma est celui du lieu qui retient mon attention. Puisque je semble m?attarder, que je déplie même quelques pulls à col roulé, vous réclamez alors la chaise de l?exténuée. La vendeuse se précipite pour vous trouver l?accessoire indispensable pour vous garder. Confortablement assise, vous savourez ce moment de répit. D?un hochement de tête vous approuvez ma sélection ou au contraire vous vous exclamez « Quoi! Tu ne comptes pas mettre ça !». Si nous avons affaire à une vendeuse qualifiée, elle s?abstiendra de tout commentaire?Dans l?hypothèse contraire, elle s?expose à une tirade déconseillée en présence d?une clientèle susceptible d?être intéressée par les frusques que vous dénigrez. Entendre clamer que telle ou telle forme de pantalon grossie«comme un éléphant» n?incite pas les acheteurs potentiels à s?enticher du même vêtement. Alors pour ne prendre aucun risque, une vendeuse habile doit être sincère; c'est-à-dire qu?elle doit être capable de chuchoter que ses affaires sont vraiment laides ! Qu?elle n?essaye pas de me coller ses vieilleries juste pour augmenter son chiffre d?affaires? Si vous êtes âgée, vous n?êtes pas encore sénile!Enfin, je trouve exactement l?indispensable? le petit top qui irait parfaitement avec la jupe offerte avant-hier. Votre intérêt est à son comble? vous vous levez oubliant la fatigue. Postée au pied de la cabine, déjà vous vous inquiétez « Alors, il te va?». Au lapse de temps que je mets à répondre, vous en déduisez si les recherches ont abouti. Alertée, la vendeuse pointe son nez. Nous avons accroché, maintenant leoisson ne doit pas lui échapper. Chaque mot a désormais son importance. C?est l?instant crucial pour elle de témoigner d?un savoir-faire? Avec vous, il doit être exceptionnel! Un faux pas et nous fuyons. Le silence n?est pas forcément payant car si nous achetons, nous tenons aussi au «tralala» inclu avec. Aussi, il lui est vivement conseillé de paraphraser vos propos, de réajuster plus ou moins les bretelles? histoire de se rendre utile à notre service. Si pour une fois muette, vous penchez légèrement la tête ? c?est que vous appréciez. Ce n?est qu?à ce stade que vous en sollicitez le prix. La vendeuse tremble intérieurement en découvrant en même temps que nous, son coût excessif. La dernière ligne reste à parcourir. Mais ma chemise Burberry et votre sac Longchamp sont des indices rassurants. Alors elle s?autorise «Il est raisonnable pour de la soie ?». Je suis un peu gênée car vous allez investir la moitié de mon allocation solidarité dans un chiffon même s?il est de qualité. Pendant que je me change, la vendeuse s?empresse de récupérer l?habit vous entraînant d?un pas rapide vers la caisse. Dommage pour elle, elle ne devine pas qu?une fois lancée, vous êtes prête à tout dépenser. Rhabillée, vous me demandez avant de sortir votre chéquier «Il n?y a rien d?autre qui t?intéresse?» Stupéfaite, la vendeuse qui s?est détournée trop vite, rapplique?Trop tard?



Resumos Relacionados


- Gestion Du Temps

- La Mélancolie De L'automne

- Le Stress Peut Vraiment Vous Rendre Nerveux!

- The Hidden Self

- Prenez À Chaque Jour Une Mesure À La Fois: Poésies Pour Inspirer Et Encourager Le Voyage Au Rétabli



Passei.com.br | Portal da Programação | Biografias

FACEBOOK


PUBLICIDADE




encyclopedia