BUSCA

Links Patrocinados



Buscar por Autor
   A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


L'ange Furieux
(richard gehenot)

Publicidade
Lusin se trouve au milieu d?un nuage coloré de sensation agréable. Il ne veut pas quitter ce bain de perceptions merveilleuses. Lusin sent qu?il se trouve très loin dans le passé de la Terre. Il n?a pas peur, il connaît toute l?histoire des hommes ainsi que ces dialectes. Lusin fait quelques pas dans le vortex pour regarder le ciel. La position des étoiles sont en décalage par rapport à sa réalité. Il ne sait pas si Habacuc est arrivé avant lui. Lusin doit rapidement savoir. Le vortex autour de lui commence à se rétrécir. Il serait si facile de rester là éternellement au milieu de ce rêve éveillé. Le vortex peut se refermer sur un monde imaginaire. Le voyageur peut choisir à loisir les meilleurs moments de son existence. Même les instants de grande peur peuvent être de nouveau revécus pour être mieux contrôlés. Lusin se lasse rapidement, à quoi bon vivre dans un monde d?illusion ? La réalité est si prenante ! Il avance ses deux mains pour écarter un rideau de brume. Il se trouve au bord d?un cratère fumant qui se referme lentement. C?est le tourbillon creux du puits. Lusin soulève un rocher monumental pour bloquer sa fermeture. Il a pulvérisé la commande d?ouverture du puits, Lusin ne sera pas tenté de repartir. Seul Gaba le sage est capable de l?ouvrir. Lusin pense aux élus, les anges ne pourront revenir sur leur lune respective. Ils seront condamnés à rester de simples humains avec un médaillon vidé de sa puissance. Lusin doit réussir s?il ne veut pas que son futur change. Personne de cette époque n?aura idée de soulever le rocher pour découvrir l?entrée du puits. Le soleil est à son apogée, au lointain s?étend un village médiéval sur le flan d?une colline. Une rivière coule non loin de là, Lusin enlève son casque pour mieux respirer. Ses cheveux blonds débordent de chaque côté de sa combinaison tissé de fil d?acier. Il ressemble à un ange tombé du ciel, deux cavaliers surgissent au bout du chemin. Ils s?arrêtent devant cet étrange personnage en armure étincelante. Lusin pose son heaume sur le sol en signe de paix. Il parle tous les dialectes de l?ancienne Terre. Il lit dans le regard de ces pauvres diables une peur immense.
- Bien le bonjour messieurs ! Mon cheval est tombé dans le ravin en contre-bas. Pouvez-vous me mener à votre maître. J?ai grande faim !
Pour seule réponse l?un des cavaliers charge, l?épée à la main. Lusin reste immobile. Il esquive au dernier moment l?attaque, saisit son adversaire par le bras pour le jeter au sol. Le deuxième cavalier lance son javelot que Lusin pulvérise en vol.
- Je ne cherche pas querelle, je paierai un tribu pour traverser les terres de votre maître. Je voyage seul depuis si longtemps que je serai heureux de dormir sur une couche de paille.
Le garde se relève pour frapper à l?aide de son poignard. Son compagnon d?arme crie.
- Arrête ! Je crois en sa sincérité. Depuis la mort des anges, les chevaliers errants sont légions pour les poursuivre. Notre maître nous récompensera pour notre découverte. Cela fait longtemps que notre comté n?a pas eu de divertissement. S?il ment, il sera pendu.
Lusin ramasse son heaume. Près de lui le garde grogne. Il n?aime pas être battu par un inconnu. Le cheval vient près de lui, il le monte pour fuir au loin. Lusin le regarde étonné, le deuxième garde s?approche de lui.
- Mon nom est Hiatus. Ne t?inquiète pas il va noyer sa défaite dans l?une de nos nombreuses tavernes. La région produit de la bière en grande quantité. Un conseil, ne croise plus son chemin. Il te tuerait sans l?ombre d?un remord.
Lusin marche près de son guide, ils traversent un village de hutte de terre aux toits de chaume. Les villageois le regarde étrangement, Hiatus crie aux campagnards qu?il n?est pas un ange. Lusin reste silencieux pour ne pas provoquer de heurts. Hiatus respecte son choix, il continue cependant à parler pour passer le temps.
- Les nouvelles têtes restent rarement sur leurs épaules après avoir rencontrer le maître. Tu vas être présenté à Habacuc III, c?est un être sanguinaire. Si j?étais toi, je quitterais le comté avant qu?il ne te coupe la tête. Il possède de grands pouvoirs, il lira en toi comme dans un livre ouvert. Tu mourras ou tu deviendras un zombi qui peuple son armée noire.
En entendant le nom d?Habacuc Lusin se redresse en respirant. Le mélomane n?a pas trouvé la source de vie éternelle. Il arrive peut-être trop tard pour réparer les dégâts mais l?Habacuc qu?il a connu est mort. Il pourra en plusieurs années remodeler cette époque pour qu?elle redevienne comme avant. Le nom du tyran entrera dans la légende. Ils marchent le long de la rivière, le château est fortifié sur une falaise. Lusin se souvient de l?illustration ornant la devanture de leur école : un château fortifié en haut d?une colline. Lusin reconnaît le délire d?Habacuc, il sera aisé de tromper son descendant. Habacuc connaît Lusin, son descendant ne fera pas attention lui. Le pont-levis est baissé à l?approche des deux personnages. Un groupe de cavalier les entoure. Un garde noir baisse sa lance en direction de Lusin.
- Je vais te présenter au maître, quel est ton nom ? ?. http://histoires.fr.tc



Resumos Relacionados


- Ton Souvenir

- Nuages

- Le Libraire (livre 3)

- Cent Ans De Solitude

- Glace (les Routes Du Tore)



Passei.com.br | Portal da Programação | Biografias

FACEBOOK


PUBLICIDADE




encyclopedia