BUSCA

Links Patrocinados



Buscar por Autor
   A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


L'école De La Vie.
(Danzk)

Publicidade
Nous ne somme pas seul, malgré les nombreuses fois ou l'on crois le contraire. Chaque matin nous rend un peu plus grand, peut etre aussi plus sage mais aussi, un peu plus vieux. La vie n'est pas vécu de la même facon d'une personne a l'autre, et pourtant nous avons tous les mêmes besoins. Certains l'on facile, d'autre ne l'on pas et certains la trouve tout simplement invivable. Il n'y a pas de manuel d'emploi a emprunter à la bibliotheque, en reliures solides et aux écritures simple a comprendre. Il n'y a que l'expérience qui permet aux gens de passer a travers les périodes difficiles, mais il y a des gens qui n'auront pas la chance de seulement essayer de passer a travers, ils n'ont qu'une solution en tête, ils ne pensent qu'a mourir pour enfin se libérer de cette croix à porter, croix qui peut avoir l'impression de peser une tonne.

Pour ceux qui ne lâche pas prise, chaque matin, ils repousent l'idée de mourir. Surement pas avant d'avoir au moins essayé d'obtenir la note de passage. Ils sont d'éternel optimistes, ils croient surement qu'a force de manger de la vache enragée, qu'a force de se battre contre le destin misérable qui se dessine devant eux, qu'un jour le retour du balancier leur sera favorable.Pour moi, c'était tout sauf de l'espoir. Je me levait a chaque matin avec le visage un peu plus misérable que douze heures passées. Je me préparait un café avant d'aller a la salle de bain pour me raser le visage. Cigarette a la bouche, premiere de mes cinquante de la journée, j'ouvre ma télévision et comme a chaque matin les chaines de télé me montre que je me plaint pour rien en me bombardant d'images de pays ou les habitants, jeunes comme agés, mange de la misere a longueur de journée.Apres une heure, je commence a être présentable, je sort pour aller démarer ma voiture. Quand je suis chanceux, je n'ai pas de probleme avec ma bagnole, si non je dois me débrouiller avec un ami qui passe parfois devant chez moi. Je part pour une autre journée de travail, un travail que je déteste mais je n'ai pas le choix parce que j'ai laissé tomber les études avant d'avoir un diplome d'étude secondaire, pourtant je ne peux pas dire que personne ne m'avait averti que les études étaitent la base pour un avenir réussi.

Je n'avais que 15 ans a l'époque, l'école de la vie ne faisait que commencer pour moi et je ne voulais pas écouter les plus vieux, ceux qui avaient beaucoup d'expérience de vie, qui avaient eu quelques fois des échecs, mais aussi des réussites, l'école de la vie leurs avait donnée une note de passage qu'un jeune de mon age ne pouvait recevoir a moins d'avoir vecu plusieurs années. L'école de la vie, je me suis rendu conte que ca n'était rien d'autre que le mot vieillir en moins démoralissant, et c'est normal parce que je n'ai qu'a écouter les vieux autour de moi, ils ont l'aire tellement fièrs de dire que dans leur temps les choses ne se passaient pas comme ca se passe aujourd'hui.

Plusieurs années ont passées, des années a aller au travail sans aimer ce que je faisais, avant de réagir. Je venais de fêter mes trentes ans et j'en ai eu assé. Plutot que de me laisser aller vers une dépression et l'alcoolisme et la toxicomanie, chose que j'avais emplement expérimenté par le passé, je me suis inscrit a des cours pour adulltes, et en quelques mois non pas sans un peu d'effort, je me suis enfin retrouvé avec un papier dans mes poches, un diplome d'études secondaire. Je n'en suis pas demeuré la, je me suis ensuite inscrit dans une école pour faire un métier que je rêvais de faire depuis aussi loins que ma mémoire me permet de revenir, probablement depuis l'age de onze ou douze ans.


Pour moi l'école de la vie m'a tout simplement appris que pour être heureux, il ne faut pas attendre que les autres nous apportent quelque chose, il faut aller le chercher par ses propres moyens, il faut mener ses propres combats jusqu'au bout et ont fini par être récompenser de ses efforts.Llus autant de frustations. Quand on s'accepte, on accepte les autres et lorsque l'on aime la vie, on veut partager sa passion avec d'autres beaucoup moins chanceux et quoi de mieux que de prêcher par l'exemple.

Aujourd'hui je suis père de famille, j'ai deux fils que j'adore et une femme merveilleuse qui partage ma vie. Je ne suis plus locataire, nous avons notre maison et j'ai mon entreprise d'architecture, et ma femme travail avec moi dans une division de l'entreprise qui se spécialise dans la déco intérieur. Je n'aurai jamais penser qu'un jour j'allais finir par fumer moins, aimer me lever le matin, et avoir du plaisir a vivre puisque mon probleme était tout simple, je ne m'aimait pas et forcement je ne pouvais forcément pas aimer d'autres personnes.

Personne a l'exeption de vous ne peut juger de ce que vous vallez dans l'école de la vie, comme personne non plus ne peut faire le travail a votre place afin d'améliorer votre sort.

Un étudiant en voix de réussite...



Resumos Relacionados


- Les Idées Noires "part 1"

- La Fatalité...(part 3)

- L'amour

- La Fatalité...(part 4)

- La Fatalité...(part 5 Et Fin)



Passei.com.br | Portal da Programação | Biografias

FACEBOOK


PUBLICIDADE




encyclopedia